Chimiothérapie, comment mieux la supporter ?

1. Se reposer

 

La fatigue est l’un des effets secondaires fréquents de la chimiothérapie. Ne la laissez pas s’accumuler. C’est le moment de lever le pied. Dès que la fatigue se fait sentir, adaptez votre rythme de vie. N’hésitez pas à programmer des siestes dans la journée et à repousser à plus tard – voire à déléguer – les tâches qui peuvent attendre comme le ménage.

 

Vous êtes tendue ? Testez la relaxation. Vous pouvez méditer seule, chez vous, en suivant des techniques simples disponibles sur Internet, ou en groupe, guidée par un coach.

 

Vous vous sentez mieux ? Profitez-en pour pratiquer une activité physique douce comme la marche, le yoga, le vélo, la gymnastique ou la natation. Le sport est bon pour la santé et le moral. Pratiqué à un rythme modéré, il ne va pas accentuer votre fatigue, bien au contraire. Il vous aidera à retrouver un bon niveau d’énergie.

 

2. Manger léger et équilibré

 

La chimiothérapie peut entraîner des troubles de l’appétit. Vous pourriez aussi souffrir de désagréments digestifs comme la diarrhée ou la constipation. Une alimentation équilibrée vous aidera à limiter ces désagréments au quotidien. N’hésitez pas à fractionner vos repas pour diminuer les problèmes digestifs.

 

Vous avez peu d’appétit ? Introduisez des couleurs dans votre assiette. Elles contribuent à stimuler l’appétit. C’est l’occasion de préparer de bonnes salades composées, saines et appétissantes.

 

3. Dissimuler la perte de cheveux avec une prothèse capillaire

 

La perte de cheveux est un effet secondaire difficile à vivre pour les femmes. Heureusement, il existe des solutions pour retrouver confiance en soi et se sentir bien dans sa peau. À l’heure actuelle, les prothèses capillaires sont de plus en plus confortables et offrent un rendu naturel, comparable à de vrais cheveux. Choisissez une teinte proche de votre couleur naturelle. Vous aimez changer de coiffure ? Le turban chimio pour femme est votre meilleur allié. Foulard chimio, turban ou perruque, chaque femme peut trouver la prothèse qui lui convient.

 

Vous avez peur côté budget ? Sachez que les perruques médicales et accessoires textile sont partiellement pris en charge par l’Assurance Maladie. Découvrez les perruques en fibres synthétiques et les perruques naturelles Aderans. Nous vous proposons également une collection variée de turbans, pour l’été et pour l’hiver, sans oublier des kits de maquillage, pour des sourcils parfaitement dessinés.

 

4. Se laver fréquemment les mains

 

Votre système immunitaire est plus fragile en raison du traitement. Il est donc indispensable de vous protéger contre les infections. Comment ? Par des gestes simples ! Lavez-vous régulièrement les mains et brossez-vous les dents au moins deux fois par jour.

 

5. Boire beaucoup

 

Pendant le traitement de chimiothérapie, vous pourriez souffrir de sécheresse buccale. Votre peau, plus fragile, peut également être déshydratée. Pour pallier ces effets secondaires, buvez beaucoup au quotidien : au moins 1,5 litre par jour. Variez les plaisirs en consommant de l’eau plate et pétillante, du thé, des tisanes, des eaux citronnées…

 

Par la même occasion, vous éliminerez les toxines qui s’accumulent dans votre corps. Vous l’avez compris, adopter une bonne hygiène de vie au quotidien peut vous aider à mieux surmonter votre chimiothérapie.

 

6. Se faire chouchouter

 

Dernier conseil – et non des moindres : faites-vous dorloter ! Vous avez besoin de tout le réconfort possible durant cette période difficile à vivre. N’hésitez pas à déléguer les tâches pénibles et à faire appel à vos proches pour vous aider. Faites-vous chouchouter par votre conjoint et/ou vos amis. Un massage du dos ou des pieds vous feront le plus grand bien. Dites oui à toutes les occasions de vous changer les idées !