Remboursement des perruques médicales : comment cela fonctionne ?

Remboursement des perruques médicales : quel montant ?

Les perruques médicales prises en charge par la Sécurité sociale doivent répondre à des critères très stricts. Le montant remboursé dépend du type de perruques médicales : 

Les perruques de Classe I

Les perruques de Classe I sont 100 % remboursée. Cette prothèse capillaire vendue au prix plafonné de 350 € est intégralement prise en charge par l'Assurance Maladie. Elle se compose de cheveux en fibres synthétiques implantés à la main sur une zone minimale de 15 cm2. Les mèches sont fixées sur un bonnet ajustable, confectionné dans une matière hypoallergénique pour un confort optimal. 

Les perruques médicales de Classe II

Les perruques de Classe II ont un prix de vente qui oscille entre 350 et 700 € maximum. L'Assurance Maladie intervient à hauteur de 250 €. Renseignez-vous auprès de votre complémentaire pour savoir si elle prend en charge le reste de la somme.

Ces perruques médicales offrent un confort supérieur : tous les cheveux sont implantés un à un, sur une micro-peau à l'avant et un tulle fin extensible à l'arrière. Ce type de construction la rend plus respirante, plus légère et plus agréable à porter. 

Les prothèses capillaires de Classe III

Il s'agit des prothèses capillaires partielles, prescrites en cas d'alopécie limitée à une zone du cuir chevelu (en cas de pelade, par exemple). Vendues au prix de 125 €, elles sont intégralement remboursées. 

Trois accessoires capillaires de Classe IV

Vous préférez un turban, une couronne de cheveux ou un bandeau à une perruque médicale ? L'Assurance Maladie vous rembourse 20 € pour un pack de 3 accessoires dont le prix global ne dépasse pas 40€.

Notez que la Sécurité sociale rembourse également un accessoire textile en plus de votre perruque médicale. Turban chimio ou foulard, ces prothèses capillaires sont idéales pour changer de look facilement. Retrouvez un large choix de modèles dans le catalogue Aderans. 

Qui peut être remboursé lors de l'achat d'une perruque médicale ?

Les patients atteints d'alopécie temporaire ou permanente, partielle ou totale, bénéficient d'un coup de pouce de l'Assurance Maladie lors de l'achat d'une prothèse capillaire. Cette aide financière s'adresse à ceux et celles dont la perte de cheveux résulte d'un problème médical ou du traitement lié à sa prise en charge (une chimiothérapie, par exemple). Elle concerne également les femmes souffrant d'alopécie androgénique sévère (Stade 3 Ludwig). En cas de pelade, la prise en charge se fait à hauteur de 60 %, quel que soit le type de prothèse. 

Pour avoir droit au remboursement, vous devrez présenter une ordonnance de votre médecin, d'un oncologue, d'un infirmier ou d'un dermatologue. Rendez-vous ensuite chez un expert capillaire pour trouver la perruque médicale qui correspond à votre style et vos attentes. Chez Aderans, vous bénéficiez des conseils avisés d'un expert diplômé, perruquier, posticheur ou coiffeur. Les essais se font en toute discrétion, dans un espace convivial et intime. Vous pourrez tester plusieurs prothèses capillaires avant de vous décider. Il peut s'agir de perruques médicales, mais aussi de turbans. 

Comment se faire rembourser une prothèse capillaire ?

Lors de l'achat d'une prothèse capillaire, vous recevrez un document technique reprenant toutes les caractéristiques de celle-ci : 

  • Nom de la marque ;
  • Matériaux utilisés pour le bonnet ;
  • Type de fibres ;
  • Etc.

Le remboursement est renouvelable tous les ans. La date prise en compte est celle de la prescription médicale. Cela signifie donc que vous pouvez changer de prothèse capillaire chaque année. Découvrez nos conseils pour en prendre soin et prolonger sa durée de vie. Vous pourrez ainsi la garder durant ces 12 mois. 

Après l'achat, vous recevrez une feuille de soin ainsi qu'une facture. Transmettez ces documents à votre organisme de santé pour être aussitôt remboursé. S'il s'agit d'une perruque de Classe II, envoyez également ces documents à votre complémentaire santé pour bénéficier d'une prise en charge plus complète. Vous ne souhaitez pas avancer la somme ? C'est tout à fait possible si le centre capillaire est équipé d'un appareil de télétransmission. Fournissez-leur simplement votre carte vitale et votre ordonnance.